Contenu de la page Pied de page

AccueilL'Appel a projetsC'est quoi ?

Mémo Appel à projets

18 janvier au 31 mars 2016
Appel à candidatures - réception des dossiers.
10 au 30 juin 2016
Délibération des jurys académiques.
12 septembre au 14 octobre 2016
Remise des prix aux lauréats académiques.
Mi-octobre 2016
Délibération du jury national.
Fin novembre 2016
Remise du Prix Edmond Proust

 

C'est quoi ?

 

 

 

Le Fonds MAIF pour l’Éducation propose chaque année un appel à projets dont l’objectif est d’encourager et de faire émerger des initiatives répondant à la priorité sociétale :
l’accès à l’éducation pour tous.

À travers cet appel à projets, le Fonds MAIF pour l’Éducation souhaite récompenser des actions innovantes et originales favorisant le partage de la connaissance. Ces actions, d’intérêt général à vocation éducative, concernent prioritairement un public défavorisé du fait par exemple d’un handicap ou d’une situation sociale difficile.

Le premier appel à projets a été lancé en 2010.
L’édition 2016 est décliné au niveau académique : 26 académies en France métropolitaine et 3 académies dans les DOM (Guadeloupe, Martinique et Réunion). Les projets de la Guyane et des ROM-COM-TOM sont rattachés aux académies des DOM les plus proches géographiquement. Dans un premier temps, chaque académie sélectionnera et récompensera un projet lauréat. Dans un deuxième temps, les lauréats académiques concourront au Prix Edmond Proust (fondateur de la MAIF)  délivré à l’échelon national.

L’appel à projets est ouvert à tout groupe de personnes ayant son siège en France métropolitaine ou dans les DOM-ROM-COM-TOM  et constitué en association régie par la loi du 1er juillet 1901 ou tout autre organisme exerçant une activité d’intérêt général visée aux articles 200 et 238 bis du Code général des impôts.

Les organismes participants doivent également être éligibles à recevoir des dons au titre du régime de mécénat et être habilités à émettre le formulaire CERFA 11580*03 « Dons aux œuvres ».

Le dossier de candidature doit permettre au jury d’évaluer la pertinence des actions présentées sur la base des critères suivants :

  • Répondre à l’objectif « favoriser le partage de la connaissance »
  • Être une action d’intérêt général à vocation éducative, menée en faveur de personnes ou de publics défavorisés (par leur handicap, leur situation sociale…)
  • Disposer d’effets démultiplicateurs envisageables à l’échelle nationale
  • Être original et innovant
  • Avoir des effets quantitatifs mesurables

 


Début de la page Contenu de la page